Les glucides faut il s’en passer?

Aie malheur, pas ça! Pas les glucides!

Contrairement à ce avec quoi nous gave la TV, les médias mainstream et les coaches à 50ct, les glucides ne font pas grossir. Du moins, pas plus que les protéines et les lipides que tu manges, c’est ton total calorique qui sera décisionnaire de ta perte de poids et c’est aussi simple que ça. Il ne s’agit « que » d’un rapport énergie dépensée / énergie ingérée (alimentation) -> Dépense/Recharge. Manger plus que ce que tu dépenses te fera prendre du poids et manger moins que ce que tu dépenses te fera perdre du poids.

Manger trop peu de glucides vous poussera obligatoirement (sauf si vous souhaitez vous gaver de protéines) à augmenter votre quantité de lipides et donc d’AGPI et, comme vous le savez probablement, l’effet des acides gras poly-insaturés sur votre corps n’est pas des meilleurs. En plus, consommer trop peu de glucides risque d’engendrer une compétition entre substrats (votre corps ne saura pas s’il doit puiser son énergie dans les glucides ou lipides).

N’oubliez pas que votre cerveau consomme environ 500kcal de glucose par jour, donc environ 125g de glucose (sucre) à lui seul. Si on ne lui apporte pas ces glucides, le corps devra s’en fournir ailleurs et lancera le processus de néo-glucogénèse (conversion des protéines en glucides) donc au final, pourquoi demander à son corps de faire ce travail alors qu’il n’en aurai pas besoin si vous mangiez suffisamment de glucides? Sans omettre évidemment l’impact négatif sur le fonctionnement thyroïdien que le manque de glucides peut engendrer.

On entends aussi souvent que le sucre est addictif, autant voir plus que la cocaine… lol les études comparatives sont souvent drôles car elles proposent deux boissons, une sucrées et une sans sucre et analysent combien de personnes reviennent d’elles-même vers telle ou telle boisson ou encore, ils proposent différents aliments plus ou moins riches en sucre pour voir a quel point les gens se réservent de ces aliments or, plusieurs paramètres essentiels sont omis dans ces méthodes tel que la densité en énergie des aliments, les divers mélanges entre graisses, glucides, sel, protéines, l’aspect visuel, le goût etc. Sans parler des facteurs sociaux culturels et qui pourraient influencer ce genre de décision. 

Finalement, rappelez-vous que votre corps sait particulièrement bien utiliser le glucose (sucre), c’est sa source d’énergie favorite, d’autant plus lorsque vous êtes physiquement actifs! On est tous fait pour utiliser les glucides en temps que source d’énergie de préférence et d’ailleurs, les cas de pré-diabète irréversibles sont très rare.

Ah et au fait, manger des glucides le soir ne fait pas plus grossir que le matin, mais je ferai un article sur le sujet.