Jeûner pour perdre du gras?

Le jeune n’est pas magique. Si c’était le cas, la plupart des individus sur terre seraient sec et dessinés. Même s’il peut être un atout stratégique en terme d’organisation, le jeune ne permet pas de perdre plus de graisse qu’un autre type de régime.

Concrètement, si le jeune te permet de perdre du poids c’est uniquement parce qu’il te permet d’être en déficit calorique et c’est ce que n’importe quelle autre stratégie alimentaire pourrait te procurer dans le cadre d’une perte de poids optimisée. Comme tu ne manges pas durant la moitié ou deux tiers de la journée, tu augmentes simplement ton déficit calorique mais attention, jeuner n’est pas une solution pour perdre du poids.

Dans la littérature scientifique, on remarque qu’a apport caloriques égaux les comparatifs entre deux groupes n’ont montré aucune différence significative en terme de dépense énergétique, de métabolisme, d’état de santé cardiovasculaire, d’appétit ou encore de recomposition corporelle.

Au niveau de la durée du jeune, cette même littérature nous montre des résultats très intéressant : Plus de 20h de jeune réduira ta dépense énergétique et le signalement de la protéine mTOR (anabolisante) donc dans ce cas là, le jeune pourrait t’être préjudiciable pour construire du muscle et/ou brûler de la graisse.

Au niveau de la santé, il n’existe que très peu de preuves que le jeune ou jeune intermittent aie des avantages. Les bienfaits généralement constatés proviennent uniquement de la production de cétones liée à la période de jeune. D’ailleurs un jeune prolongé peut réduire de manière momentanée votre sensibilité à l’insuline.

EN REVANCHE, le jeune intermittent peut être une stratégie viable sur le long terme. Si vous n’êtes pas actif le matin par exemple (car se dépenser ou s’entrainer a jeun est fortement déconseillé), il pourrai être intéressant de commencer à vous alimenter à partir de midi seulement afin de mieux gérer votre apport calorique. Si vous êtes en sèche et que vous avez peu de calories a disposition, cela vous permettra de manger quand vous en avez le plus besoin et de mieux gérer votre appétit. Attention cependant à ce que ce rythme vous convienne sur le long terme afin que votre rythme circadien (votre horloge interne) puisse s’y habituer et que vous puissiez pleinement tirer profit de cette nouvelle habitude.