Augmenter sa dépense énergétique

Je vois régulièrement des gens penser qu’augmenter son déficit calorique à travers une activité sportive est une bonne idée. Le problème avec ce principe est le contexte dans lequel la personne se trouve. Dans la plupart des cas, cette vision n’est pas viable sur le long terme.

En fait, il est nettement plus difficile et contraignant d’augmenter son déficit calorique à travers le sport car, en plus d’infliger un potentiel surplus de volume d’entrainement à votre corps (ce qui limitera considérablement votre progression) et d’impacter votre longévité (+ de blessures, moins bon vieillissement), ça vous pousserai a adopter une relation de contrainte avec votre entrainement, plus qu’une relation saine. Finalement, votre fonctionnement thyroïdien pourrait également en pâtir à cause d’un trop grand déficit calorique prolongé.

En revanche, dans le cadre d’une fin de sèche, pour la préparation d’un compétiteur quand il devient trop difficile de réduire l’apport calorique à travers l’alimentation, ça peut avoir du sens. Tout dépends du contexte.

Que faut-il donc faire? L’idéal est de pratiquer une activité sportive oui mais de manière intelligente et respectueuse de vos fonctions motrices. En fonction de vos besoin il sera également nécessaire d’ajuster votre apport calorique et de ne créer qu’un LEGER déficit progressif si vous veniez à en avoir besoin pour perdre du poids. N’oubliez pas que les facteurs du mode de vie sont indissociables d’une perte de poids optimale mais je parlerai de tout ça dans un autre article.